ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Champagne-Ardenne

Partenariats & Réseaux

Partenariats

Pour diffuser ses politiques et démultiplier ses actions, l'ADEME développe de nombreux partenariats qui ont pour objectifs de :

  • mettre en œuvre des actions engageant directement ses partenaires dans le cadre de leurs compétences et responsabilités,
  • financer en commun les politiques locales (conventions avec les Régions et les Départements),
  • démultiplier la portée de ses messages pour toucher un large public (sensibilisation, formation).

La politique de l’ADEME repose largement sur des partenariats avec la Région et les Départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne. Ces derniers sont assortis d'objectifs dans chaque domaine d’intervention et dotés des budgets correspondants.

Le Fonds régional environnement énergie (FREE)

Fortes d’un partenariat déjà ancien, l’ADEME et la Région ont souhaité poursuivre leur engagement commun par un nouvel accord-cadre, annexé au Contrat de Plan Etat-Région. Il se décline par des conventions annuelles qui mobilisent les moyens financiers de l’ADEME et de la Région par l’intermédiaire d’un Fonds régional environnement énergie (FREE).

Le FREE s’articule autour de 4 axes :

  • participer à la mise en place de plans climat territoriaux,
  • engager un effort durable de maîtrise de l’énergie,
  • améliorer les performances des transports et réduire les pollutions de l’air,
  • entrer dans la construction durable de politiques environnementales de territoires ruraux et urbains.

Le Plan climat air énergie Champagne-Ardenne

L’État, la Région et l’ADEME ont mobilisé dès 2008 tous les acteurs locaux dans le cadre du Plan climat énergie régional (PCER) pour diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Le PCER se structure autour de 4 secteurs émetteurs :

  • bâtiment,
  • transport et déplacements,
  • agriculture et sylviculture,
  • entreprises et industrie.

2009 marque le lancement des premières actions dans ce cadre et la mise place d’un dispositif de suivi et d’animation. Un observatoire des émissions de gaz à effet de serre a également été créé : ATMO Champagne-Ardenne suit l’évolution des émissions dans la région.

Aujourd’hui la région se dote d’un plan Climat Air Energie (PCAER) en s’appuyant sur le PCER. Le PCAER est constitué de 3 parties :

  1. un état des lieux
  2. des orientations et des objectifs
  3. une annexe : le schéma régional éolien

L'accord-cadre "climat air énergie dans le secteur agricole et forestier 2013-2015"

10 partenaires locaux majeurs dans le secteur agricole et forestier (Ardennes, Aube, Marne et Haute-Marne) ont signé en avril 2013 un accord-cadre "climat air énergie dans le secteur agricole et forestier 2013-2015" : le Conseil régional, l’ADEME, l’Etat, la Chambre d'agriculture des Ardennes, la Chambre d’agriculture de l’Aube, la Chambre d’agriculture de la Marne, la chambre d’agriculture de la Haute-Marne), l'Agence Locale de l’Energie des Ardennes (ALE 08), Valeur Bois et les Communes forestières Champagne-Ardenne.  Cet accord-cadre marque l'engagement des structures à travailler ensemble sur les domaines suivants :

  • le bois énergie
  • la méthanisation
  • l’énergie/le climat et la qualité de l’air en agriculture.

C’est une déclinaison opérationnelle du Plan Climat Air Energie de Champagne-Ardenne (PCAER), document structurant les politiques régionales et territoriales d’ici à 2020 et 2050 en matière d’adaptation au changement climatique, de préservation de la qualité de l’air, de maîtrise des consommations d’énergie et de développement des énergies renouvelables. L’accord-cadre définit très concrètement les objectifs, les modalités d’intervention / de coopération et son pilotage.

Télécharger l'accord-cadre (PDF - 811.2Ko)

Les contractualisations départementales

Concernant pour l’essentiel les déchets ménagers, des conventions annuelles sont régulièrement établies avec les Départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne afin d’aider les collectivités à mettre en œuvre une politique de prévention, de gestion et de traitement des déchets. Ces conventions financières permettent d’augmenter les moyens mis en commun et de définir une politique locale de soutien adaptée au territoire.