ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Champagne-Ardenne

Changement climatique

Contexte régional

Le développement des activités humaines accroît le phénomène d’effet de serre, avec pour conséquence un impact sur le climat.

Afin de lutter contre le changement climatique, les pays industrialisés ayant ratifié le protocole de Kyoto se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, principalement dûes à la combustion des énergies combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon). Les 6 gaz pris en compte dans le protocole de Kyoto sont : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d'azote (N2O), l'hydrofluorocarbure (HFC), perfluorocarbures(PFC), hexafluorure de soufre (SF6).

La loi du programme du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique (POPE) pour la France fixe les objectifs suivants :

  • diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, c’est l’objectif de « facteur 4 » ;
  • réduire en moyenne de 2 % tous les ans, jusqu’en 2015, l’intensité énergétique ;
  • produire 20 % des besoins énergétiques français à partir de sources d’énergie renouvelable à l’horizon 2020.

Dans les Ardennes, l'Aube, la Marne et la Haute-Marne les émissions de gaz à effet de serre s’élevaient en 2005 à 14 221 kteqCO2 soit 10,6 teqCO2 par habitant. Ces émissions par habitant sont 16 % supérieures à la moyenne française en 2008. Réduire les émissions de gaz à effet de serre est d’autant plus une priorité en région. C’est également un des fers de lance de l’action de l’ADEME au niveau national.

Aussi, l’ADEME, l’État et la Région ont engagé des actions auprès de l’ensemble des acteurs du territoire, actions qui se prolongeront voire se développeront dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Régional.

Que ce soit au travers d’approches territoriales, sectorielles, collectives ou individuelles, l’ADEME est opérateur de la trasnition énergétique.