ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Champagne-Ardenne

Changement climatique

Action régionale

Observer pour mieux agir

Dans le cadre du Plan climat air énergie, la Région, l’État et l’ADEME ont créé un observatoire régional des gaz à effet de serre porté par ATMO Champagne-Ardenne.
L’observatoire suit l’évolution des émissions de gaz à effet de serre du territoire.

Accompagner les territoires

L’enjeu du facteur 4 se jouera notamment sur les territoires. Il revient donc aux collectivités de sensibiliser et de dynamiser l’ensemble des acteurs publics et privés. Forte de son expérience, de ses ressources et en partenariat avec l’État et la Région, l’ADEME apporte son appui dans la mobilisation des acteurs et l’animation des approches collectives.

Promouvoir les Plans climat-énergie territoriaux (PCET)

Le Plan climat-énergie territorial (PCET) est une démarche clé qui a pour objectif d’aider les territoires à répondre aux enjeux :

  • d’atténuation (limiter l’ampleur du changement climatique en réduisant les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre) ;
  • d’adaptation (réduire la vulnérabilité du territoire et de l’adapter à l’évolution du climat qui malgré les efforts d’atténuation, ne peut plus être intégralement évité).

Les PCET peuvent se faire de 2 manières :

  • soit sur la base d’un volontariat de la collectivité ;
  • soit de manière obligatoire dans le cadre du Grenelle Environnement pour les régions, les départements, les communes et leurs groupements de plus de 50 000 habitants.

L’ADEME et la Région anime le réseau des chargés de mission PCET. Ce réseau propose des réunions, de l’information, de la mise en commun d’outils et le partage d’expériences. L’objectif est d’accompagner les territoires dans le déploiement de leur PCET.

L’ADEME et la Région proposent un accompagnement financier pour inciter les collectivités à s’engager dans une démarche territoriale.

Lutter contre le changement climatique dans le cadre de démarches plus globales

Les territoires s’impliquent de plus en plus dans des démarches volontaires globales, dans le cadre desquelles la lutte contre le réchauffement climatique et l’adaptation ont toute leur place.

Promouvoir et diffuser des outils

Pour accompagner les différents acteurs du territoire, l’ADEME diffuse et fait la promotion d’outils d’analyse, de mise en œuvre, d’évaluation ou de certification de leur démarche pour différents publics.

Voici quelques outils phares (retrouvez d’autres outils dans la rubrique « Liens utiles »)

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

D’ici au 31 décembre 2012, seront dans l’obligation de réaliser un premier bilan Gaz à effet de serre (GES) (décret nº 2011-829 du 11 juillet 2011) :

  • les entreprises de plus de 500 salariés ;
  • les collectivités territoriales de plus 50 000 habitants ;
  • les établissements publics de plus de 250 agents.

L’ADEME a publié en 2004 une méthodologie de quantification des émissions de gaz à effet de serre appelée Bilan Carbone®. Cette méthode est aujourd’hui reprise par l’Association Bilan Carbone

L’ADEME peut accompagner financièrement la réalisation de bilans des émissions de gaz à effet de serre pour les entreprises non soumises réglementairement à cette obligation et pour les collectivités territoriales.

La labellisation Cit’Ergie

L’ADEME a promu dès 2012 en région le label national Cit’Ergie. Ce label, issu de l’European Energy Award, distingue les collectivités conduisant une politique énergie climat ambitieuse et soutenue dans le temps.

La charte d’engagement volontaire des transporteurs routiers

Pour les Ardennes, l'Aube, la Marne et la Haute-Marne, 23 entreprises régionales ont adhéré à la charte « objectif CO2, les transporteurs s'engagent » entre avril 2009 et avril 2012.

Ce dispositif national décliné localement depuis 2009 encourage à réduire les consommations de carburant et par conséquent les émissions de CO2 des transporteurs routiers.

Les transporteurs adhérant à la démarche « Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent » se voient proposer un diagnostic de leurs émissions, avant de s’engager, de manière volontaire, dans un plan d’actions sur 3 ans. La Champagne-Ardenne a été une des premières régions à s'attaquer à cette initiative, relayée par l’Observatoire régional des transports (ORT), l’ADEME et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL).

À la demande des transporteurs, un « Club des signataires » a également été mis en place. Il permet aux signataires et futurs signataires de se retrouver une fois par an pour échanger sur leurs bonnes pratiques, explorer un sujet technique et faire découvrir aux intéressés des témoignages concrets de professionnels.