ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Champagne-Ardenne

Air

Contexte régional

La qualité de l’air constitue un enjeu sanitaire et environnemental important. Et de manière générale, les Français perçoivent la pollution atmosphérique comme une réelle menace pour la santé.

La pollution atmosphérique est appréhendée de deux façons à l’ADEME :

  • la réduction des émissions à la source ;
  • la surveillance de la qualité de l’air intérieur/extérieur.

Les sources de pollution

Les sources de pollution de l’air concernent différents secteurs :

  • celui des transports où dans la ville, les véhicules motorisés constituent des sources de polluants au cœur même de nos lieux de vie ;
  • celui de l’industrie et de l’agriculture dont les consommations d’énergie et les procédés de fabrication sont à l’origine du rejet de gaz et de particules ;
  • celui des bâtiments enfin, dont la conception déterminera fortement l’impact tant par les rejets dûs à la consommation d’énergie que par la qualité de l’air intérieur.

La qualité de l’air

La Loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l'Énergie (LAURE) de 1996 reconnaît à chacun le droit de « respirer un air qui ne nuise pas à sa santé ». Elle rend en particulier obligatoire, dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants, la mise en place d'un dispositif de surveillance de la qualité de l'air.

Localement cette mission est assurée par ATMO Champagne-Ardenne, l'une des 40 Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA).

Les outils en place

Différents plans sont mis en place pour améliorer la qualité de l’air localement :

  • le Second Plan National Santé Environnement et le Plan régional Santé Environnement qui en découle ;
  • le Plan climat air énergie régional.